Trois jours à Madrid - marché aux puces, football ou tauromachie - jour 3

Jusqu’à présent, dans notre belle histoire d’amour avec la capitale espagnole, nous avons visité des musées d’art étonnants, découvert ses grands espaces verts, visité un couvent et un Palais Royal, acheté des produits frais dans un marché traditionnel et des accessoires de designers sur la Gran Via et assisté à des spectacles (que ce soit de l’opéra, du flamenco ou du football). Pour votre dernier jour, nous voulons que vous connaissiez mieux le style de vie madrileño. Car après tout, quand on est à Madrid, il faut faire comme les madrileños. Cela signifie que le week-end, il faut prendre un verre, faire du shopping, profiter du soleil dehors, et bien sûr, aller au football.

10h00 – Commencez la journée dans un style typiquement madrilène

Vermouth by zone41Sautez le petit-déjeuner et commencez votre journée typiquement madrilène par des tapas et un apéritif. Bien que les madrilènes fassent cela plutôt le dimanche, vous pouvez prendre un vermouth avec des glaçons et des tapas quand vous le voulez dans l’un des bars les plus anciens de Madrid, Casa Antonio (station de métro Latina). Vous pouvez également goûter un vermouth pression à La Taberna de Corps (station de métro Ventura Rodríguez).

11h00 – Marché aux puces, stade de football ou corridas

Après l’apéritif, vous avez plusieurs choix pour votre dernière matinée à Madrid.

Option 1 :Si vous partez de Casa Antonio après l’apéritif, vous avez de la chance, les antiquités, les articles artisanaux, électroniques et autres curiosités ne sont qu’à quelques pas de là, au Rastro de Madrid, l’énorme marché aux puces sur la Plaza del Cascorro, ouvert le dimanche. Il doit son nom aux traces de sang laissées par les animaux que les vendeurs traînaient jusqu’au marché. Aujourd’hui, c’est une place vivante et chaotique, et malheureusement, l’un des endroits préférés des pickpockets et des petits voleurs. N’oubliez pas d’aller saluer la statue d’Eloy Gonzalo, un jeune soldat qui est mort dans une mission suicidaire à Cuba en 1898, puis faîtes un tour sur la Plaza Mayor pour regarder les artistes de rue qui se disputent l’attention du public.

Option 2 : Envie de visiter le stade Santiago Bernabeu? Les supporters du Real Madrid et les amateurs de football apprécieront tout particulièrement de mieux connaître l’histoire de l’une des Plaza de Toros de Las Ventas by mookieflplus grandes équipes espagnoles, de ses grandes vedettes et de voir le tunnel des vestiaires, le banc de touche et la loge présidentielle. Allez-y en métro (Santiago Bernabeu, L10) ou en taxi.

Option 3 : Apprenez sur l’histoire des corridas à Madrid au Musée de la corrida, Plaza de Toros de las Ventas, des arènes où il y a encore des corridas. Les fans d’Hemingway et ceux qui en ont vraiment envie peuvent acheter des tickets pour assister à une corrida (qui ont lieu tous les jours de mars à décembre à 18h00 ou 19h00). Prenez un taxi ou le métro (Ventas, L5 ou L2) pour vous y rendre.

13h30 – Le Parque del Oeste ou le Temple de Debod

Vous aurez besoin d’un certain temps pour connaître le grand Parque del Oeste, construit sur l’ancienne décharge municipale de Madrid. Les stations de métro les plus proches sont Argüelles, Ventura Rodríguez et Plaza de España. Les fans de football ont de la chance, y aller depuis le stade de Santiago Bernabéu est un jeu d’enfants. Vous mettrez 25 minutes de la Puerta del Sur à la Plaza España et vous serez à 5 minutes à pied du Temple de Debod, l’une des principales attractions du parc.

Ce temple authentique égyptien a été transporté à Madrid après que l’Espagne ait contribué à la construction du barrage d’Assouan pour protéger les temples d’Abou Simbel. Les experts affirment que les portes du temple ont mal été remontées, mais c’est tout de même l’une des rares œuvres d’architecture égyptienne que l’on peut admirer en dehors de l’Egypte et elle est unique en son genre en Espagne.

004473 - Rosaleda by M.PeinadoParmi les choses incontournables dans le parc, il y a La Rosaleda, un jardin connu pour son exposition florale annuelle ainsi que ses compétitions, la fontaine de Juan de Villanueva, l’une des plus grandes fontaines de Madrid, et le monument consacré à Goya. Lorsque vous aurez tout parcouru, allongez-vous sur l’herbe pour un pique-nique. Asseyez-vous au soleil ou à l’ombre et mangez des sandwichs et des fruits frais. Jouez ensuite au frisbee ou au cerf-volant. Réveillez l’enfant qui sommeille en vous, puis laissez-le courir et brûler toutes les calories du déjeuner.

16h00 – Madrid vue d’en haut

À seulement cinq minutes du Temple de Debod, prenez le téléphérique à la station Rosales à l’angle du Paseo del Pintor Rosales et de la rue Marqués de Urquijo. Vérifiez les horaires d’ouverture en consultant www.teleferico.com. Les horaires varient selon les saisons et il ne fonctionne que le week-end pendant les mois d’hiver.

Sortez votre appareil-photo pour admirer les vues aériennes sur 2,5 km, le Manzanares et le parc naturel Casa de Campo. Au lieu de revenir ensuite en arrière, restez là-bas et prenez un café ou un verre au restaurant de la station en contemplant Madrid de loin pour que votre visite ne soit pas trop rapide, puis redescendez en téléphérique lorsque le soleil commence à se coucher. Si vous avez de la chance, vous garderez le souvenir d’un coucher de soleil aux couleurs violettes et vives, la meilleure vue d’en haut que vous garderez en mémoire.


Economisez à Madrid!

Profitez de ces réductions exclusives.

En savoir plus

Réservé récemment à Madrid

Obtenez tous les articles sur Madrid!

Entrez simplement votre adresse e-mail et nous vous les enverrons directement.