La gastronomie à Prague

Les tchèques sont certainement plus mondialement connus pour leur Pilsner blonde que pour leur cuisine. Cependant, grâce à plus de 20 ans d’innovation et de changements culturels, la cuisine tchèque revient petit à petit à ses origines après 40 ans d’oppression communiste. Grâce à sa situation géographique d’Europe centrale, la République Tchèque offre une cuisine originaire de différentes influences, en s’inspirant de recettes venues d’Hongrie et d’Autriche notamment.

Goulash by roolroolLa cuisine tchèque accompagne parfaitement une bonne bière fraîche et beaucoup d’endroits où l’on peut prendre un verre sont aussi idéals pour goûter à des plats typiques. Elle est généralement riche en viande (surtout du porc, du bœuf, du canard et du lapin), de chou, de quenelles, de pommes de terre de toutes les formes et de plein de fromages différents, des plus doux aux plus forts. Les plats typiques que vous allez aimer goûter sont le goulasch (guláš), le filet de bœuf à la crème (svíčková na smetaně), le canard rôti accompagné de chou (kachna s zelím a bramborovým knedlíkem) et le fromage frit, habituellement de l’Eidam (smažený sýr) servi avec une sauce tartare.

Pour les végétariens, cependant, le choix est assez restreint dans les restaurants et les bars tchèques. Vous pouvez choisir entre le fromage frit, les champignons frits, le chou-fleur ou encore les plats de pâtes. De plus en plus d’endroits proposent des salades et des soupes de légumes. Beaucoup de restaurants internationaux dans le centre ville proposent une grande variété de plats.

Bons plans pour le déjeuner

Pour les tchèques, le repas le plus important et le plus copieux est le déjeuner. C’est aussi une bonne chose pour les voyageurs puisque les restaurants – quelque soit la cuisine ou le prix – offrent des plats du jour à midi, le plus souvent entre 11h et 14h, pour la satisfaction des touristes et des hommes d’affaires. Le plat du jour se compose généralement d’une soupe, d’un choix parmi plusieurs entrées et d’un dessert. Dans la plupart des restaurants, le repas coûte entre 80 et 150 Kc. Il existe même un site internet spécialisé dans les plats du jour, par ville et par quartier (www.lunchtime.cz), aussi disponible en version anglaise.

Le dîner, c’est-à-dire la commande à la carte, est souvent disponible une fois que les menus du déjeuner ne sont plus servis. Gardez en tête que dans certains restaurants, il est encore impossible de commander à la carte quand les plats du jour sont au menu. La plupart des endroits servent jusqu’à 22h.

Prague food by Francesco CrippaLe petit creux

Beaucoup de bars et de restaurants tchèques servent aussi des encas avec la bière, parfaits pour manger un petit morceau et pour accompagner le pivo. Une variété de goulasch est servie dans une boule de pain à déguster avec du fromage Hermelin (nakládaný hermelín, semblable à du Camembert macéré dans de l’huile d’olive et des herbes avant d’être mou et prêt à tartiner) et avec une variété de saucisses. Pour les plus courageux, il existe aussi le fromage Olomouc (olomoucké tvarůžky), très fort – ne soyez pas étonné si vos voisins de table vous fuient !

Les chlebíčky sont des petits bouts de pain servis comme un encas ou comme une tapas. Les tranches ovales de pain sont recouvertes d’un assortiment de jambon, de fromage, d’œufs durs, de tomates, de poivrons ou d’une salade de pommes de terre, et coûtent environ ente 15 et 35 Kc chacune. Vous en trouverez dans plusieurs cafés de la ville, comme au Café Lucerna juste à côté du Wenceslas Square. Le meilleur endroit pour y goûter est en se mêlant aux locaux dans une épicerie fine (lahůdky) – essayez le Jan Paukert, 17 rue Národní, à quelques pas du théâtre national. Jan Paukert vend aussi du salami, des saucisses sèches, du pâté, du poisson mariné, des gâteaux et de nombreux autres produits du terroir.

En parlant de gâteaux, c’est peu que dire que les tchèques adorent les desserts. Entrez dans une des nombreuses pâtisseries (cukrárny) et dégustez un des gâteaux crémeux ou une glace géante. Dans le centre ville, l’Ovocný Světozor, près de Wenceslas Square, 39 rue Vodičkova (à l’intérieur du passage de Světozor), vend également des chlebíčky et de petits sandwiches.

Cukrárna Myšák, situé un peu plus bas, propose de délicieuses fantaisies.

Nos recommandations restaurants

Pour un bon repas copieux, vous trouverez plein d’endroits où goûter à la cuisine tchèque. Dans la vieille ville, la nouvelle ville et dans le ‘petit côté’, vous trouverez des endroits pour tous les budgets. Faîtes attention aux prix dans certains lieux tels que sur la place de la vieille ville, aux abords du pont Charles et au Château de Prague – il y a de nombreux pièges à touristes autour de ces attractions qui vous feront payer le prix fort.

La chaine de restaurants Lokál, propriétaire de 3 restaurants dans toute la ville, dont un dans la vieille ville et un dans le ‘petit côté’, est un bon endroit pour commencer. Le restaurant offre une cuisine tchèque traditionnelle, tout comme de la bière fraîche Pilsner Urquell à pression.

Cafe Louvre by LWYLe fameux Café Louvre, vieux de plus de 100 ans, continue à servir de nombreux plats locaux et internationaux, tout comme quelques uns des meilleurs cafés et gâteaux du quartier. Tout ceci dans un cadre magnifique, voûté et chic qui n’a pas pris une ride.

Pour quelques encas et quelques bières délicieuses, allez au U Tří růží au cœur des ruelles de la vielle ville. La petite brasserie, ouverte en 2012 et située dans un local de plus de 500 ans d’ancienneté, sert une variété intéressante de bières, du goulasch, du pâté de canard et de nombreuses autres spécialités.

Si vous cherchez un plat inoubliable, vous ne regretterez pas votre visite loin du tohu-bohu de la ville à La Degustation Boheme Bourgeois, qui a reçu des étoiles Michelin. Soyez prêt à y rester quelques heures puisqu’il n’y pas la possibilité de choisir à la carte, seulement un menu de 7 plats qui rendent hommage à la cuisine tchèque des siècles passés.

Un conseil pour les pourboires: il est habituel de laisser entre 10% et 15% de votre repas en pourboire. Au lieu de laisser la monnaie sur la table, il est préférable de la donner directement au serveur au moment de payer ou d’ajouter le montant à votre addition.


Economisez à Prague!

Profitez de ces réductions exclusives.

En savoir plus

Réservé récemment à Prague

Obtenez tous les articles sur Prague!

Entrez simplement votre adresse e-mail et nous vous les enverrons directement.